Passer au contenu principal

Avant/Après : Le nid wabi-sabi de l'animatrice de France info

29 janvier 2024
Projet livré fin novembre 2022, budget tout compris 100 000 € : un appartement de vieille dame chic avec seulement deux chambres et des prestations datées, à transformer en appartement familial de tro

Derrière la discrète façade années 1950 d’une voie privée du 16ᵉ arrondissement de Paris, se cache le home sweet home de Camille Grenu. Si l’on connaît la jeune femme au regard bleu profond et au sourire chaleureux pour sa carrière de journaliste, on connaît moins sa passion pour l’architecture d’intérieur et sa prédilection pour l’univers wabi-sabi qui l’ont conduite à fonder sa propre agence il y a quelques années. Grande admiratrice d’Axel Vervoordt, un designer belge renommé pour son approche du wabi-sabi, elle a fait sien ce style issu de la philosophie japonaise qui prône la beauté de l’imperfection et la simplicité. Suivez-nous pour une visite exclusive de son univers où l’élégance se mêle à la sobriété, où l’âme de la maison prend vie à travers chaque détail tel un véritable trésor caché au cœur de la capitale.


Coup d’œil

Qui vit ici ? Camille Grenu, son mari et leur fils de 14 ans

Emplacement : Paris 16ᵉ

Superficie : 90 m² + 25 m² de jardin

Date des travaux : livraison fin novembre 2022 après 3,5 mois de travaux

Architecte d’intérieur : Camille Grenu de Projet Wabi-sabi

Budget : 100 000 euros (dont 80 000 euros travaux et 20 000 euros ameublement/décoration)

Projet livré fin novembre 2022, budget tout compris 100 000 € : un appartement de vieille dame chic avec seulement deux chambres et des prestations datées, à transformer en appartement familial de tro

Pour se rapprocher de France Télévisions où son mari et elle travaillent en horaires décalés – elle, de 10 h à midi le week-end, pour animer les matinées sur France Info TV, et son mari, la nuit – Camille Grenu cherche à déménager des Lilas, où elle habite une maison avec jardin. Mais, post-Covid, les maisons proches de la capitale sont devenues des biens rares… Contre toute attente, c’est à Paris, dans le 16ᵉ arrondissement, qu’elle trouve son bonheur : un appartement de 90 m² avec un jardin de 25 m².


Situé en rez-de-chaussée d’une voie privée, le bien ressemble à une maison de plain-pied et le couple a immédiatement le coup de cœur pour le calme des lieux et son côté végétalisé qui lui donne un air campagne. À l’intérieur, les beaux volumes et surtout le sol en marbre rose font craquer Camille. Mais voilà, l’appartement est celui d’une vieille dame qui y a passé sa vie et tout est à refaire. Une bonne aubaine pour l’architecte d’intérieur qui brûle de se confronter à l’exercice de la rénovation pour elle-même. « J’adore me mettre au service de mes clients mais ici, c’est l’endroit où je n’ai pas eu à faire de concessions », partage-t-elle.


« Nous voulions créer un appartement moderne dans le style wabi-sabi, caractérisé par sa simplicité, sa fonctionnalité, et son minimalisme. Nous avons privilégié l’utilisation de matériaux naturels, de meubles en bois anciens ou sur mesure en bois noble, ainsi que d’objets soigneusement sélectionnés pour rappeler la nature, l’artisanat et l’élégance classique des ambiances méditerranéennes de l’Antiquité, une inspiration qui nous est très chère », partage l’architecte d’intérieur tout juste de retour de vacances en Grèce.

Projet livré fin novembre 2022, budget tout compris 100 000 € : un appartement de vieille dame chic avec seulement deux chambres et des prestations datées, à transformer en appartement familial de tro

Retrouvez l'article complet juste ici.